Le quotidien d’une femme de joueur!!

Hier, on était dimanche.

Jusque là, je t’apprends rien…

Peut-être que pour toi, le dimanche est un jour comme les autres, voire mieux que les autres. Peut-être que dimanche, pour toi, ça rime avec repas en famille, brunch entre copines, balade en forêt, journée binge watching devant netflix

Pour moi, c’est pas vraiment ça…

Continue reading « Le quotidien d’une femme de joueur!! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est moche de vieillir…

Blagounette de juriste en passant…

Aujourd’hui je vais te parler du temps qui passe…

Sujet sympa n’est-ce pas? Alors, si tu t’attends à lire un article en mode dépression qui ferait raisonner en toi « Avec le temps va, tout s’en va… », je t’arrête tout de suite!

Le but n’est pas de te faire sombrer au fond du gouffre en écrivant que c’était mieux avant, etc. Non, tu commences à me connaître (si c’est pas le cas: « enchanté! »), je veux juste évoquer avec toi certains détails dont j’ai récemment pris conscience et qui ont tendance à me faire comprendre que je ne suis plus une jeune fille en fleur… Non, je suis une femme!

Dis comme ça, ça fait la meuf hyper sûre d’elle, bien dans sa tête, bien dans son corps, genre ces actrices qui donnent des interviews en mode « 30 ans, 40 ans, 50 ans (rayer la mention inutile), c’est vraiment l’âge de la maturité et c’est personnellement l’âge auquel je me sens le mieux! » FOUTAISE!

Enfin tant mieux si c’est vraiment le cas pour certaines, mais pour moi, 20 ans c’était l’âge d’or. C’était mon apothéose à moi…. Ouais, j’ai pas peur de le dire: « à 20 ans, j’étais à mon apogée! »

Et depuis, j’ai vu les années passer en essayant de fermer les yeux sur ce putain de compte à rebours qui m’a amené cette année à 30 ans! Et là, ça a un peu piqué. Je t’explique, c’est le syndrome de la petite dernière (on est d’accord qu’il ne faut accorder aucune portée scientifique à cette dernière phrase puisque la scientifique à l’origine de la découverte de ce syndrome n’est autre que moi-même). Bref, je suis la petite dernière d’une fratrie de 3 et pour moi c’était inconcevable d’avoir un jour 30 ans. Oui, dans ma tête, 30 ans c’était pour mon frère et ma sœur et moi je serai toujours l’enfant (en écrivant cette phrase, je me dis que, contrairement à ce que je t’ai écrit sur Facebook dernièrement, peut-être qu’un psy ferait plus l’affaire qu’un petit garçon de 8 ans pour régler mes problèmes…).

Tout ça pour te dire que 30 ans, ça m’a pas mis un gros coup de poing en pleine face, mais quand même, faut l’avouer, un petit coup de genou dans le bide. Ouais, 30 ans, ça m’a un peu donné la gerbe, et tu sais pourquoi ? Si tu as 30 ans (ou 27,28,29 parce que faites pas genre les « pré-trentenaires », ce qui va suivre vous concerne aussi et pour celle de plus de 30 ans, n’en parlons pas), tu as du remarquer comme moi que certaines choses ont soudain changer dans ta vie.

Continue reading « C’est moche de vieillir… »

Rendez-vous sur Hellocoton !

RIDICULE…

 

RIDICULE

 

Après le franc succès remporté par l’épisode du pied traversé par une fourche sur ma page Facebook (si tu ne l’as pas lu, voici le lien,), j’ai décidé de partager avec toi une prise de conscience que j’ai eue ce matin: « le ridicule me suit même dans la douleur ».

Je t’explique. Hier, comme tu le sais depuis que tu as lu ma page Facebook, je me suis traversée le pied avec la dent d’une fourche. Normal.
Je suis restée digne. Je n’ai pas hurlé. J’ai retiré la fourche (parce que la laisser, ça n’aurait pas été pratique au quotidien). J’ai retiré ma botte trouée. J’ai jeté ma chaussette trouée et ensanglantée. J’ai sautillé jusqu’à la salle de bain. J’ai hurlé à mon homme de me donner une serviette. J’ai nettoyé et désinfecté la plaie tout en négociant avec ma fille pour qu’elle lâche la serviette que son père m’avait donnée en lui expliquant que je m’en foutais que rouge soit sa couleur préférée et que j’avais besoin de cette p…. de serviette rouge.

J’ai surtout dû prendre sur moi quand mon homme m’a sorti la phrase qu’il ne fallait pas me dire: « t’es vraiment une bourrine quand même! » Je l’attendais cette phrase! Je savais qu’elle arriverait à un moment donné. Je savais aussi que quand je parlerai de cette anecdote à mon père, j’aurais droit à sa tête de « mais c’est pas possible… Tu le fais exprès ». Pour visualiser: il dit rien, il hoche la tête en pinçant un peu le coin de la bouche. Ça a l’air de rien comme ça, mais crois moi, c’est énervant…

Bref, ce matin, je  chantais à tue tête « subeme la radio » dans ma voiture en me prenant pour la plus convaincante des bilingues conduisais tranquillement quand j’ai pris conscience que: c’est vrai, je suis une bourrine! En fait, j’ai réalisé que, non seulement je suis une grosse brute, mais aussi que j’ai un taux d’accident à la con à mon compteur qui est probablement anormalement élevé pour une fille de 30 ans. Oui, l’espace de 5 minutes, je me suis remémoré les histoires plus débiles les unes que les autres de toutes les fois où je me suis fait mal depuis que je suis petite.

Continue reading « RIDICULE… »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Têtue, moi???

Tetue, moi???

Tu crois en l’horoscope ? L’influence des planètes, des étoiles et de je ne sais trop quoi sur le caractère des gens en fonction de leur date de naissance ? Perso, j’ai de gros doute… Ou alors, les planètes ont merdé le jour de ma naissance. Elles ont pas du respecter la chorégraphie imposée. Ou alors, on m’a menti sur ma date naissance… Je vois que ça ! Pourquoi je te dis ça ? Parce que je suis verseau, ascendant balance alors que logiquement je ne peux pas être autre chose que bélier, ascendant taureau tellement je suis têtue !

Continue reading « Têtue, moi??? »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces moments gênants…

ces-moments-genants

Aujourd’hui, j’ai envie d’aborder avec toi un sujet qui me tient à coeur. Je veux parler avec toi d’un sentiment que je ressens régulièrement : la HONTE! Alors attention, je te parle pas de la petite honte du style, je glisse sur un passage piéton devant toute une rangée de taxi et je m’étale lamentablement de tout mon long dans une flaque d’eau. Non, ça je t’en ai déjà parlé ici. Moi je te parle de la grosse hontasse! Tu sais les moments gênants où tu te dis « Pourquoi? Pourquoi??? » Ces instants où, en une fraction de seconde, tu envisages tous les algorithmes qui te permettraient de remonter le temps et d’effacer les 30 dernières secondes de ta vie.

Même les meilleurs d’entre nous ont des moments de faiblesse et se mettent parfois dans des situations gênantes… On connaît tous ça. Bon, il se trouve que je fais partie des personnes qui explosent les statistiques. C’est pas pour me la raconter genre « je sors du lot », mais je peux me vanter d’une certaine régularité dans le sentiment de honte. Au début, tu te mets dans des états pas possibles en mode « mais pourquoi j’ai fait, ou dit ça? Ma vie est foutue! Je sortirai plus jamais de chez moi! » (#prisederecul). Et puis, à force de te taper la honte, le temps qui s’écoule entre le moment gênant et celui où tu arrives à en rire se réduit considérablement.

Continue reading « Ces moments gênants… »

Rendez-vous sur Hellocoton !