Le « Crossfit » ou « le sport parfait pour les feignantes »

Crossfit, le sport pour fille pressée-Le blog La parenthèse d'Anaïs
Le crossfit ou le sport parfait pour les filles feignantes et/ou pressées

Aujourd’hui je veux te parler sport mais pas n’importe lequel. Je veux te parler de la technique dite de « Crossfit » que j’appelle personnellement « le sport pour feignasse ». 

Pourquoi je dis que c’est pour les feignasses? Parce que je me suis convertie!! Pourtant en feignasse, je me pose là!! Je suis de celles qui peuvent dire fièrement qu’elles n’ont plus joué au volley depuis l’année du Bac,ou qu’elles ont eu un « gros pic d’activité physique » en remportant des médailles et tout… mais qui doivent préciser honteuses que ce « pic » a eu lieu lorsqu’elles avaient 9 ans et qu’elles étaient ceinture orange et verte au judo. Je suis de celles qui, lorsqu’elles entendent le signal du train qui va fermer ses portes, se disent intérieurement « la vie de ma mère, j’cours pas!! », de celles qui se disent que contracter les fesses assises à leurs bureaux au moins 10 fois par jour c’est déjà du sport!!! Bref, mon cas était désespéré. Mais ça, c’était avant!!!

Reconnaissons que le sport c’est pas évident (ça fait mal déjà)!! Faut réussir à se motiver! Et alors je ne sais pas pour toi, mais moi c’est ça mon problème. Si je n’ai pas quelqu’un pour me botter les fesses et me dire « allez on va courir » et ben je les garde bien au chaud (mes fesses) dans mon canapé! Faut dire, que qui dit « sport » dit « temps à consacrer au sport ». Entre le boulot, les enfants, ton homme (qui est un grand enfant), etc. t’as pas le temps pour faire du sport! Eh ben je suis désolée de t’apprendre que tu n’as plus aucune excuse car est venu le temps du Crossfit!!!

Le Crossfit qu’est ce que c’est? C’est une technique de sport venue tout droit des States (ben ouais, c’est nouveau donc c’est américain…) qui privilégie la qualité à la quantité (ah déjà ça te parle hein! Tu te dis « moi aussi, c’est fou »!!). Le principe repose sur un travail intense durant une courte durée et sur l’idée de répétitions qu’on appelle WOD dans le jargon.

Pour que ça soit plus parlant je vais te donner des exemples: Ta séance de Crossfit peut se dérouler de deux façons différentes. Dans les deux cas tu te fixes un programme d’exercices ciblés en fonction de tes besoins et de ce que tu désires (abdo/fessiers, jambes…).

1ère possibilité: Tu vas t’imposer un nombre de répétitions et tu chronomètreras ton temps.

Ex: tu te fixes un programme de 10 pompes sur genoux (parce que tu veux te mettre au sport mais t’es pas une warrior quand même…), 10 squats, 10 abdos, 10 uppercuts dans le vide ou mieux dans les mains de ton homme (très bon moyen de se défouler). Et tu te fixes 4 répétitions. Donc, je récapitule, tu enchaîne tes exercices, tu prends une pause de 30 s à 1 minute (c’est toi qui gères ton temps de récupération), tu recommences tes exercices une deuxième fois, tu récupères, et tu recommences jusqu’à ce que tu ais fait tes quatre répétitions.

L’intérêt c’est de refaire ce programme deux ou trois fois dans la semaine et d’essayer de battre ton propre record en diminuant ton temps.

-2e possibilité: Tu vas t’imposer un temps donné dans lequel tu devras faire le plus de répétitions. C’est aussi basé sur un principe de répétition mais cette fois tu vas essayer d’en faire le plus possible dans le temps donné.

Ex: tu te fixes 10 minutes et tu tentes de faire le plus de répétitions possible dans ce temps là. L’intérêt ici c’est que la prochaine fois, tu fasses plus de répétitions dans le même temps donné.

D’après moi, cette technique sportive a pas mal d’intérêts:

1-Comme je te l’ai dit c’est une bonne méthode pour les « grosses feignasses ». T’as pas besoin de consacrer beaucoup de temps. Les séances ne doivent pas excéder 30 minutes (mais faut prévoir 10 minutes en plus pour l’échauffement).

2-Tu vois une progression rapide et ce, dès le début. Déjà tu sens bien que tu as fait travailler tes muscles et surtout en faisant deux à trois WOD par semaine tu te bats contre toi même, tu tentes de battre ton record et quand tu fais 14 minutes et 10 secondes le mardi et que tu fais 14 minutes et 07 secondes le jeudi tu es dans un état second! T’as envie d’appeler ta mère pour lui dire, tu veux aller le crier à la fenêtre, l’écrire sur ton mur Facebook (et tu peux le faire d’ailleurs et même créer une page avec tes copines pour comparer vos stats et vous motiver).

3-Tu ne peux pas te lasser. Quand un WOD te saoule parce que tu l’as trop fait ou tu sens que tu n’arriveras pas à aller plus loin, tu changes de programme. Tu peux aussi alterner et faire un WOD différent selon les jours. La possibilité est infinie puisque c’est toi qui construis tes programmes. Si tu ne sais pas trop comment faire tu as une application « Pocketwod » (en anglais) qui te propose un WOD par jour. L’inconvénient de cette application est qu’elle est plutôt destinée à « ceux qui taquinent déjà un peu », les vrais, les durs, les tatoués… Non sérieusement, c’est pas mal pour avoir des idées mais ce qui est dommage c’est que beaucoup de WOD prévus nécessitent du matériel.

4-Et là paf autre intérêt du WOD: même si Pocketwod axe plutôt les performances avec  matériel (altères, barres de traction…) tu peux très bien faire des WOD sans aucun matériel ou alors avec le matériel qui t’inspire. C’est ce que je fais en tout cas. Genre j’ai un WOD avec un medecine ball, un autre avec une corde à sauter. Alors petit avertissement à toi qui, comme moi, crois que tu sais faire de la corde à sauter parce que en CM2 t’étais hyper balèze. Perso, c’est ce que je croyais. Je me revoyais sautiller avec grâce et effectuer les plus folles figures comme le « saut inversé », le « croisé/décroisé »… C’était l’image que j’avais gardée mais la réalité était bien différente 20 ans après. Je ne savais pas qu’il y avait une « vraie technique » de corde à sauter (les tous petits sauts, l’importance du mouvement du poignet…) du coup j’y suis allée comme une grosse bourrine avec la technique d’une gamine de 10 ans, c’est à dire: sourire aux lèvres, étoiles dans les yeux, grands mouvements des épaules et retombées bien lourdes sur le sol à chaque saut!! Résultat: au bout de la deuxième répétition, j’avais pris 20 ans dans ma face, j’étais allongée par terre, gluante de sueur, tête qui tourne et amoureux prêt à appeler les pompiers… Donc, on ne le dit pas assez mais: ATTENTION avec la corde à sauter!

Voilà, maintenant c’est à toi! Vas-y défonce toi et si t’as l’occasion donne moi tes perfs!

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “Le « Crossfit » ou « le sport parfait pour les feignantes »

  1. Bonne idée !! Je fais pas mal de sport mais beaucoup en extérieur (tennis, vélo, footing …) et du coup l’hiver c’est un peu difficile de se bouger le popotin. J’ai bien un vélo d’appartement mais ça fait mal aux fesses. Je vais tester pour voir.

    1. En cherchant un peu j’ai trouvé un site super avec plein d’exemple de WOD et pour chacun 3 niveaux (débutant – intermédiaire – expert). Je vais en tester quelqu’un qui sont sans matériel car je n’ai qu’une corde à sauter. Mais je pense que si ça me va, je ferai comme tu le conseilles, je les inventerai moi même. Ce que je souhaite c’est bouger chez moi l’hiver sans devoir aller dans une salle de sport pour le matos. Un grand merci pour cette découverte. Reste plus qu’à se lancer. Normalement je teste ça demain.

  2. Coucou Miss,
    Très bon article!
    Moi je vais sur le site « litobox », il y a pour chaque WOD le niveau débutant, intermédiaire ou avancé. Et en plus pour les feignasses extrêmes (comme moi) tu peux t’inscrire pour recevoir tous les 3 jours un nouvel entraînement directement sur ta boîte mail donc plus d’excuses!
    Des bisous
    Sandrine

  3. Merci Sandrine!! Et merci pour les sites! Je vais aller les voir. S’ils concernent les « feignasses extrêmes » je suis forcément intéressée!! Des bisous

Laisser un commentaire