Le quotidien d’une femme de joueur!!

Hier, on était dimanche.

Jusque là, je t’apprends rien…

Peut-être que pour toi, le dimanche est un jour comme les autres, voire mieux que les autres. Peut-être que dimanche, pour toi, ça rime avec repas en famille, brunch entre copines, balade en forêt, journée binge watching devant netflix

Pour moi, c’est pas vraiment ça…

Pourquoi? Parce que je suis « femme de joueur »! Et si c’est ton cas à toi aussi, peut-être que tu te reconnaîtras dans l’article qui suit. Si ce n’est pas ton cas, alors tu vas vite comprendre ce que vivent les femmes de ton entourage qui vivent en couple avec un sportif. Oui, parce qu’on soit claires, ce qui suit concerne ma vie et ma vie je la partage avec un rugbyman, mais c’est transposable à bien d’autres sportifs (footeux, handballeurs, basketteurs et autres).

Petites précisions:

-On est d’accord que je ne te parle pas ici du quotidien de la femme d’un joueur de TOP 14, mais plutôt de celle d’un joueur de promotion Honneur voire fédérale 3 grand max.

-On est aussi bien au clair sur le fait que je parle ici de la femme de joueur lambda, c’est-à-dire, celle qui va voir jouer son mec quand il joue à domicile, qu’il fait plus de 20 degrés, qu’il risque pas de pleuvoir et qu’elle a pas un autre truc de prévu. Tout ça pour dire que je ne te parle pas ici de la femme de joueur hyper impliquée dans le club qui est là à tous les matchs, connaît le classement, les arbitres…

Cet article a donc vocation à faire connaître le quotidien des femmes de joueurs de petites équipes et à éclairer les novices sur quelques points.

Au quotidien, la femme de joueur doit d’abord prendre en compte que son homme sera absent du domicile conjugal deux soirs par semaine en plus du dimanche.

Je m’adresse à toi, femme de joueur novice: si ton compagnon se met au rugby et qu’il t’annonce les horaires d’entraînements et heures de match, ne croies pas (naïve que tu es) que tu dois compter 2h à compter de l’heure indiquée par ton mec pour connaître l’heure à laquelle il va rentrer à la maison… Non, table plutôt sur 1H voire 1H30 de plus parce qu’après l’entraînement, y a la les bières de récup et c’est important les bières de récup…

Tu dois aussi prendre conscience que tu vas devoir faire face à un nouveau sujet de dispute: LE SAC DE SPORT !! Le sac de sport en soi n’est pas problématique. C’est l’usage qu’en fait le joueur et le soin qu’il lui apporte qui peut être sujet à débat, voire conflit, voire grosse engueulade en mode:

-« Sinon, tu comptes le ranger un jour ton sac (sachant qu’on parle pas du petit sac, mais bien du truc énorme sur roulette qui prend la moitié de la largeur du couloir)? »

Prépare-toi aux réponses suivantes:

Le lundi: « Oups, j’avais pas vu, je vais le faire » (il ment)

Le mardi: « Ben non, j’ai entraînement demain, je vais pas le ranger pour le sortir demain »

Le mercredi: « Non, je le prends ce soir. Je te l’ai dit hier, après c’est moi qui écoute pas… »

Le jeudi: « Ben non, j’ai entraînement demain, je t’ai déjà expliqué… »

Le vendredi: « Je le range ce soir après l’entraînement, promis » (il ment toujours)

Le samedi: « J’en ai besoin demain pour le match ».

Le dimanche: » Oui, ça va… J’ai compris, ce soir promis!! » (est-ce nécessaire de préciser qu’il ment?)

Autre problème lié au sac: l’odeur!! Comment c’est possible? Comment? Comment il peut mettre des affaires qu’il va porter, qui vont donc entrer en contact avec sa peau… dans un sac qui sent le cèpe et la girole sans jamais avoir contenu un seul de ces champignons? Comment? ça me dégoute rien que de l’écrire.

Sache, jeune femme de joueur novice qu’il en va de ta santé physique et mentale de fixer des limites le plus vite possible et de passer un pacte avec ton homme: jamais, ô grand jamais tu ne mettras une main dans ce sac!!! Jamais, ô grand jamais tu ne nettoieras un vêtement ayant séjourné ne serait-ce qu’un jour à l’intérieur de ce sac!! JAMAIS tu m’entends!!

La femme de joueur doit surtout faire face à trois phases:

  • La phase d’avant match

La veille de match, il se passe un truc très étrange dans le cerveau du joueur, il se met à penser Diet!

Oui, le même qui, la veille, engloutissait une baguette entière recouverte de nutella, le tout trempé dans du lait chocolaté seulement 2 h après être sorti de table. Ce mec-là d’un coup, le samedi soir se met à penser « hygiène de vie » et déclare que pour lui, c’est pâtes nature!!

Le dimanche matin, tu as plusieurs écoles:

-Tu as le joueur qui joue dans un équipe de warriors (ou une équipe qui a juste décidé de niquer ta vie de famille) et qui part à 9h pour faire la « mise en place » d’un match qui commence à 15h à domicile…

-Si le joueur a la chance d’être dans une équipe NORMALE où le rdv est fixé à 13h30, tu es ravie de voir un peu plus ton homme. Mais tu peux quand même regretter que son départ ne soit pas avancé quand, après avoir perdu pour la 6e fois de la saison son protège-dents, tu te retrouves à parler à un mec qui est en train de « faire son protège-dents » (c’est-à-dire qu’il va porter son protège-dents 1 ou 2 minutes après l’avoir fait bouillir). Étonnement, les 2 minutes sont toujours celles où tu avais besoin de lui poser une question.

-Toujours en rapport avec le protège-dents, tu peux aussi devoir supporter la même scène tous les dimanches matin: ton mec qui fouille dans son sac (donc odeur dégueulasse…) parce qu’il a (ENCORE) perdu son protège-dents.

Scène qui peut se finir par des phrases improbables du style: » Ah non, c’est bon, il était resté dans ma chaussette! » What’s the fuck??

  • La phase de match

Cette phase peut être compliquée pour les novices, car il y a plusieurs difficultés:

La première difficulté consiste à trouver la bonne place pour regarder le match.

Perso, une fois sur deux, je me plante, et je me retrouve assise du côté des supporters adverses. En soi, c’est pas problématique, mais on parle rugby, et plus précisément, rugby dans le sud de la France. Tout ça implique des supporters virulents et c’est pas toujours agréable d’entendre des personnes remettre en cause la présence de parties génitales entre les jambes de ton conjoint…

-L’autre difficulté c’est de trouver la bonne place quand tu es accompagnée de ton enfant.

Je te déconseille les tribunes contenant des supporters trop enthousiastes. Tu risques de passer trop de temps à consoler ton enfant après chaque essai parce qu’il sera terrorisé par le bruit.

Tu risques aussi de passer ton temps à essayer de couvrir les oreilles de ton enfant pour les épargner des célèbres: « arbitre enculééééé », « va niquer ta mère le 13 », « espèce de meerrrrde » et autres réjouissances…

-Encore un détail pour la femme de joueur qui emmène son enfant: prévois d’amener de quoi occuper ton enfant, car l’enfant se lasse très vite surtout après avoir passé une bonne dizaine de minutes à crier « Papa!! PAPPAAAAAA! PApaaaaaaa je suis là!! Lààààààà! » et de conclure: « pourquoi, il me fait pas coucou papa? » Oui, l’enfant ne comprend pas que son père puisse être concentré sur autre chose que sur sa petite personne. Re-pleur –> re-consolation.

Après, il reste une solution qui est de ne pas aller au match et de profiter de ton dimanche.

Mais bon, je ne sais pas si je suis la seule, mais perso, tant que j’ai pas reçu l’appel d’après match qui me donne le résultat du match et SURTOUT l’état de santé de mon homme, je suis pas sereine.

Au passage, prépare-toi aux appels complètement hallucinants, du style: « On a gagné!! Bon, par contre, je suis sorti avant la fin parce que j’ai pris un mauvais coup…. Rien de fou je te rassure. Je me souviens plus de tout, mais ça va…  Non, mais vraiment c’est rien. En plus, ça y est, je vois de nouveau de l’œil droit, donc c’est bon!! »

WHAT???

  • La phase d’après match

Trois possibilités:

S’il a gagné: il rentrera surement plus tard que prévu. Surtout, quand il va rentrer, tu auras droit à des détails du match pendant une bonne demi-heure. Fais semblant de suivre, il sera content…

S’il a perdu: la bonne nouvelle est qu’il rentrera plus tôt! La mauvaise nouvelle, c’est qu’il va être SUPER CHIANT!! Il va être perdu dans ses pensées à refaire le match et à t’écouter encore moins que d’habitude.

La dernière option à laquelle il faut penser, c’est l’hypothèse où il a gagné, mais qu’il n’est pas content de son match: Je suis navrée pour toi, mais là, tu es face à deux mauvaises nouvelles, car tu as droit à un combo des deux possibilités précédentes: d’une, il va rentrer tard et de deux, il va être relou!!

En bref, VIVE LE SPORT!!!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

39 thoughts on “Le quotidien d’une femme de joueur!!

  1. A la maison c’est rugby aussi…
    Est ce qu’on en parle de l’étalage de fringues qui sentent la mort dans la salle de bain en rentrant parce que « ouai mais c’est mouillé, je vais pas mettre ça dans la machine/le panier à linge comme ça ». Hm. Ok. Donc tu contamines toute la salle de bain à la place. Logique.

    Bref j’ai ris…

    1. Purée j’ai oublié ce détail!! Moi c’est sur le banc devant la maison (bonne image pour les voisins…)! C’est vraiment tous les mêmes ces sportifs… Merci pour ton message! ça fait super plaisir! Anaïs

  2. j’aurai pu l’écrire trait pour trait ! haaa merci merci merci <3 femme de joueur, mère de joueur, mère de joueuses, soutien à l'atelier patisserie des portes ouvertes du club et taxi pour Ukekchose le samedi après midi.
    Haha <3

    c'etait bon de lire, et d'en rire !

    1. J’ai l’impression qu’on vit vraiment toute la même chose! C’est agréable de pouvoir le partager et de constater que l’article fait rire ceux qui le lise en tout cas. Merci pour ton message La Fée. Bises

  3. Un texte parfait .!
    Moi aussi il est Rugbyman, je lui ai fait lire ce texte qui l’a fait beaucoup sourir ..!
    Moi, en ce qui concerne les affaires mouillées, elles restent dans le sac jusqu’au prochain entraînement !!! Record battu à 2 semaines consécutives ..! Ben oui les filles à quoi sa sert de vider son sac… quelle bande de crados.!
    De plus, chez nous, dans l’Allier nous avons aussi le dimanche matin les séjours au toilette répétés casi dix fois avant qu’il parte et en plus ils sont dans la pression du match soit execrable ..!
    Forces et courages les filles on les aime quand même .!

    1. Oh je valide eT je ris encore !
      ET vous avez les veilles ou matin de match où vous vous dites « MaIs pourquoi il fait La gueule ?? » Ah NOn … je cite « il est dans le match » ❤️

  4. Moi aussi c’est rugby à la maison , j ai droit au linge qui pu étalé dans le garage , interdiction formelle de faire un câlin veille de match car soit disant ça porterai malheur !! Et le stress d avant match il faut pas lui parler de la journee !

  5. ton article me fait pensé a une question que je pose et une femme d’un routier es ce que tu crois qu’elle a choisis les avantages de son mari qui est sur les routes non pas 1,2,ou 3 fois par semaines mais beaucoup plus que ça et pourtant en toute connaissance de causes la plupart de ces femmes se sont engagés par AMOUR pour leur homme Alors ma réflexion est la suivante quand on aime son mari,sa femme,son conjoint,ou sa compagne, faut accepté les avantages et les inconvénients car dans la vie tout ne peut pas être tout bénéfice

    1. C’est sûr… Après, si tu as bien lu mon article, tu as peut-être cerné le caractère humoristique du texte et tu as donc compris que ce n’étais pas un texte à prendre au 1er degré comme une critique acerbe de l’activité sportive de mon conjoint… En tout état de cause, tu parles d’une question, mais je ne vois aucun point d’interrogation dans ton commentaire. Je m’interroge donc sur la signification exacte de ta « question ».

      1. mon commentaire était juste une réflexion par rapport a ton article je te rassure j’avais très bien compris le sens de ton message ne t’inquiète pas j’ai encore le sens de l’humour et pour rester sur le sujet et là crois moi je parle sérieusement j’ai beaucoup de respect pour la femme en général et particulièrement pour toutes celles que leur maris les « délaisses » a cause de leur travail (médecin,hommes politiques,élus locaux ,hauts fonctionnaires,etc etc etc )qui partent en séminaire plusieurs jours ou autres et aussi pour tout ces métiers ou les mecs restent absent de leur foyer plusieurs jours alors là je leur dis a toutes ces femmes « Respect » car dans l’autre sens je ne sais pas si l’homme ferait des sacrifices pareils et je ne parle pas des inégalités,harcèlement moral ou physique (grave sujet qui date de plusieurs décennies) qui est un véritable fléau de société mais bon je vais arrêté là car je m’égare

  6. Anaïs,

    J’aime ton humour, tu me fais bien rire, pour moi depuis 40 ans j’entends parler moto avant qu il ouvre la bouche je sais exactement les paroles que je vais entendre maintenant j’ai le fils et le petit fils prends le même chemin. mais je ne changerai pas ma petite famille. il faut avoir des passions.
    merci merci anais

  7. Et le sac, plein d’affaires sales, laissé ouvert dans le coffre de la voiture pendant plusieurs jours et qu’il dit « on prend ma voiture »
    Et une galette posée avant de partir manger chez la belle famille ! Suivi du petit « franchement t’abuses, ça sent rien, ça doit être à cause de la grossesse, t’as l’odorat plus sensible! » ben voyons..

  8. Le Dimanche c’est une journée de repos, on s’occupe de sa femme quand on travaille à deux de ses enfants et ballade en famille. Pour le RUGBY c’est un sport violent souvent des blessures pour ne rien gagner et picoler de la bière. Un sport pour célibataires sinon cela gâche la vie de famille pour ceux qui en ont une. Voilà le point de vue d’un père de famille.

  9. Je suis joueur et mort de rire…. et encore, il y a les deux gamins…. et on n’a pas parlé des retours de 3e mi temps. … Merci pour votre patience. … 🙂

  10. Alors pour moi : je ne suis pas femme de rugbyman mais maman d un rugbyman. …et je me retrouve dans ton superbe récit. ..il a 22 ans maintenant , et depuis +de 10 ans je vis exactement ça. …l odeur, ce sac…ah ce sac qui traîne dans le vouloir ou il ne faut surtout surtout pas le vider…du coup l odeur traîne de partout…et les urrgences: je commence à connaître. …mais j adore aller le voir. ..vive les dimanche. …..et vive Le rugby….
    Vraiment chouette ton billet…ps: oui ce fameux protège dent se retrouve dans la CHO7: car au fait ils le mettent là à la fin d un match pour ne pas le perdre….mais oublient qu ils l ont mis la dedans…..

    1. C’est vrai que maman de rugbyman ça doit pas être de tout repos non plus! La peur de la blessure doit prendre une autre dimension! Merci beaucoup pour ton message Manola! ça fait très plaisir! Bises

  11. OMG !
    Et je t’ajoute que tes samedis soirs sont niqués « ah NOn mais il y a match demain je me lève tôt » ou le top « faut paS qUe je mange trop lourd je joue demain »
    J’ai eu le « Tout ca bien je t’appelle juSte pour te prévenir que j’ai avalé une dent ALors Comme ça se voit QUe tu sois as surprise … »
    Les pu**** de déplacement en bus le match eSt à 1h30 d’ici il rentre à 20h quand même bref je valide eT on pourrait en faire un livre ! Perso ça fait 15 ans je sature !

  12. Merci pour cette pause fun !
    Je retrouve une partie de ma vie dans ce post.
    J’aurais rajouté : les kg de sables qui sortent des chaussettes sous l’étendage. ..L humeurs massacrante les veilles de matchs… Les délires alimentaires : Merci les nutritionnistes !!!
    Et après l’étape suivante : le mari joueur devient entraîneur et là c’est pire encore !!!

    1. Merci @Nathalie! Tu n’es pas la seule à me faire part de la problématique concernant la reconversion joueur-entraîneur! Il y aurait de quoi écrire un deuxième article avec les commentaires de toutes les femmes de joueur! Bises

  13. Sans oublier les déplacements avec 8h de bus aller/retour, les anniversaires, naissances, et autres trucs à fêter qui font toujours reculer l’heure du départ ou le «j’allais partir et j’ai été élu Homme du match obligé de rester», ….
    Très bon article, merci de partager cette expérience !

  14. Vous allez rire, je suis mari de rugby woman et pere de joueurs… Et bien je me reconnais aussi dans ce texte… Peut être un peu moins crade pour le sac pour elle, mais il prend quand même la moitié du couloir…. Et la belle odeur de morilles… Je confirme, et les pâtes la veille aussi, et les 3eme mi temps apres un long déplacement ou on te ramène ta femme, car « par sécurité ». On l’a pas laissé reprendre la voiture… Mais elle est où la voiture?

    Mari et pere, vous avez un autre pb, quel match choisir, ou quel joueur / joueuse faire râler, mais c’est toujours pour les mêmes!!!! Et si ce dimanche je voulais faire pyjama!!!!!

    Pour les filles en rugby, dimanche de déplacement= parfois Lyon -Corse. Et on parle que de federale

    Bref, conjoint(e) de sportif(ve), tous solidaires….

    1. Comme quoi c’est vraiment commun à tout le milieu rugbystique joueur/joueuse! Vos dimanches doivent en effet être bien remplis @Luc entre tous ces matchs! Les femmes de joueurs vous soutiennent! 🙂 Bises

  15. Il faut préciser que la veille d’un match dominical, il est interdit de faire CRAC CRAC pour ne pas « couper » les jambes de Monsieur !!!!!!!!!!!!!!

  16. Bravo à celles qui supportent moi j ai pas réussi j aurai aime que les enfants et moi soient aussi important que ce satané rugby

Laisser un commentaire