Les premiers mots…

 

Les premiers mots-La parenthèse d'Anaïs

Ça fait tellement longtemps… 5 mois! 5 mois que je t’ai pas raconté ma vie! Tu imagines bien qu’il s’en est passé des choses en 5 mois! Rassure-toi, on va rattraper le temps perdu! Parmi les grands changements qu’a connu ma vie ces derniers mois, un des plus important (tu l’auras deviné) concerne ma fille! Eh oui, la puce a aujourd’hui deux ans et bientôt je ne détiendrai plus le temps de parole le plus élevé du foyer.

Alors, faut admettre qu’elle est encore loin de remporter un concours d’éloquence mais elle dit quelques mots. Enfin, elle « REPETE » quelques mots! Eh oui, un enfant quand ça commence à dire un mot, après c’est fier, et puis ça s’emballe et finalement ça s’enraye!! Par exemple, tu prends le mot « maman ». Tu peux pas savoir à quel point j’étais heureuse la première fois qu’elle a dit maman. J’ai appelé ma mère et ma soeur en remplaçant le « allô » par :« Elle a dit maman!! ». Dès que je rencontrais un pote, je zappais le: « salut, ça va? » Je préférais leur hurler : « ELLE a dit MAMAN!!! ». Bref, j’étais à fond. Pour ma défense, mon hystérie était justifiée sachant qu’elle a dit « papa » au moins 1 mois avant et que si j’étais quelqu’un d’honnête (ce que je ne suis pas), on pourrait lire dans son « livre des premières fois » que ses premiers mots n’ont pas été (les classiques) « maman ET PUIS papa » mais « papa, tatie (c’est ingrat un enfant) et putain (prononcé p’tin mais le ton était assez clair pour qu’on comprenne la traduction) ». Bref, une fois passé outre le fait que je passais après mon mec, ma soeur, mes trois belles soeurs et un gros mot, j’étais sur mon petit nuage. Mais ça c’était avant… Aujourd’hui, je reconnais (avec une pointe de honte) qu’il y a des moments où je me dis que c’était sympa aussi quand elle était encore au stade de « p’tin »! Je me dis ça par exemple quand je suis au téléphone et que mon interlocuteur perçoit à peine ma voix derrière des :« maman? Mamann? Maaaaammaaaann? » Tout ça jusqu’à ce que je réponde d’un doux « QUOI?? », auquel elle me répond en général par des phrases très spirituelles qui, le plus souvent, se résument à « caca de nez »  (prononcé avec un doigt au fond de la narine) ou « faim ».

Autre moment où je regrette qu’elle sache m’appeler, c’est la nuit ou plutôt le petit matin. Avant je pouvais la joueur fourbe. Quand on entendait un petit « Papa? Paaapppaaaaa? Papaaa? », je tentais un: « mais tu vois bien que c’est toi qu’elle appelle non!? Allez vas-y… Qu’est-ce qu’elle aime son papa, c’est fou! Et éteins la lumière stp… » Maintenant, plus d’excuses…

Non mais vraiment c’est cool qu’elle commence à parler! Vraiment… Enfin, la plupart du temps c’est cool. Parfois, c’est gênant. Par exemple, quand ton ventre gargouille et que ta fille te montre du doigt en s’esclaffant de rire en disant: « maman pété ». Là c’est gênant! En plus, plus tu essais de te justifier par des « mais non…. C’est mon ventre! C’est parce que j’ai faim… », plus elle rit et plus t’as l’air con. Autre moment « scato-gênant »: tu reçois du monde chez toi, tu t’éclipses aux toilettes et là, t’entends gratter à la porte. Une fois. Deux fois. Puis t’entends (et tout le monde entend): « Maman caca? Mamannn? Finis caca? » Là tu fais quoi?? Plusieurs options s’offrent à toi: 1) Tu l’ignores (le problème c’est qu’elle va se mettre en mode « repeat » jusqu’à ce que TOUT le monde ait bien compris la question, 2) Tu lui réponds que tu es une princesse et que les princesses ne font pas caca! Non mais…

Je dis tout ça mais c’est vraiment mignon les premiers mots. Moi, ce qui m’a toujours plu quand j’entendais mes neveux et nièces quand ils étaient petits, c’était de voir à quel point ils étaient dans le mimétisme. C’est mignon de saisir les expressions, les intonations des parents quand un enfant parle, non? Ma fille aussi est dans le mimétisme. Déjà le « p’tin », je suppose qu’elle l’a pas appris à la crèche (c’est la faute de son père… Moi j’ai un vocabulaire très chaste). Mais plus généralement, ma fille c’est mon « mini moi » et franchement je plains son père. Eh ouais, je me suis rendue compte avec elle que je suis un vrai tyran avec lui (bon j’en avais une vague idée avant). Comment je m’en suis rendue compte? Tout simplement parce dès qu’il y a un truc qui traîne, elle le ramasse tout en lançant un « rhoooo, papa…. » ou quand elle voit quelque chose de cassé et qu’elle le montre en me disant « papa? » Bref, elle prend mes intonations et passe sa vie à passer derrière son père. Pauvre homme…

Enfin, qui dit premiers mots, dit « premières chansons ». C’est mignon quand ils chantent « petit papa noël » et qu’on comprend un mot sur trois hein? Du coup, en tant que parent, tu peux pas t’empêcher (au grand dam de tes proches) de lui demander de chanter une chanson dès que tu as quelqu’un au téléphone, par skype ou autre. Eh bien ma fille, quand tu lui demandes de chanter, elle met la main sur le coeur et entonne « La Marseillaise » (non on est pas des patriotes outre mesure, on est juste des gens qui ont allumé la télé la semaine qui a suivi le 13 novembre).  Bon alors elle nous sort pas les paroles mais le ton est là et la ferveur surtout! Du coup, je connais de très long moment de solitude où j’essaie par tous les moyens de récupérer mon téléphone au bout d’1 minute 30 de Marseillaise alors qu’elle le tient fermement de la main droite, main gauche sur le coeur et qu’elle chante comme si elle allait affronter les blacks.

Bref, je me régale depuis qu’elle parle mais c’est pas de tout repos. Et de ton côté, t’as eu droit à maman en premier ou pas? Si quelqu’un pouvait me répondre non, ça me ferait du bien…

Des bisous,

Anaïs

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Les premiers mots…

  1. désolée mais dans mon cas, Maman en preum’s. MAIS ce n’était pas maman 1 fois, c’était des flots de « maman » … mamanmamanmamanmamanmamanmamanmaman ….j’arrête, on a bien compris que c’etait certes, très chou mais aussi TRES relou.
    La mère d’une de mes copines avait dit « mais de quoi se plaint-elle ? c’est le plus beau mot du monde » .. sauf que j’avais compté : en 30 minutes – 50 MAMAN !
    et la journée de dure PAS 30 minutes …

    1. Hihi!!! C’est vrai que de l’extérieur, on peut passer pour des râleuses mais je te comprends! Les 30 premières secondes c’est mignon et après c’est mignon mais fatiguant…

  2. Chere Anais, tu m’as bien fait rire… Comme tu dois le savoir, pour Victoire ce n’était ni maman ni papa mais « chien », alors je compatis du fond du coeur

    1. Bonjour Véronique! Je suis vraiment en retard pour répondre aux messages… C’est vrai qu’elle a fait fort pour « chien »! Merci pour votre compassion! 😉

Laisser un commentaire