Toutes les surprises que te réserve l’arrivée d’un enfant…

toutes les choses qu'on ne prévoit pas quand on devient parents

Bon alors déjà, je tiens à préciser que NON je ne suis pas une grosse naïve!! Je savais pertinemment que ma vie allait changer lorsque mon bébé serait là!

On m’avait prévenu pour le manque de sommeil, les pleurs, les dents qui sortent, etc. Et étonnamment (attention, les phrases qui vont suivre risquent de provoquer de la rage chez certaines mamans qui lisent ses lignes) j’ai eu de la chance de mettre au monde un bébé super cool qui a fait ses nuits à deux mois et demi et qui depuis, pleure rarement et se met en mode week end arrivé le vendredi (comprendre: elle dort deux heures de plus comme par magie). Du coup, j’ai pas (encore!?!) connu tout ce qu’on m’avait annoncé mais je dois reconnaître que ma vie a quand même énormément changé! Eh oui, je me suis rendue compte qu’il y avait un certain nombre de choses qu’on ne prévoit pas quand on devient parents…

1. D’abord niveau musique ou plus précisément « bande originale de ma vie ». Avant, dans mon appart t’entendais en boucle les BO des films de Tarantino, les Fatals Picards ou encore Johny Cash (oui mes goûts sont assez hétéroclites!!). Aujourd’hui, lorsque tu franchis le seuil de ma porte, tu es accueillie par un « Alouette, gentille alouette! Alouette je te plumerai » (entre nous soit dit, les paroles sont bien plus violentes que celles de Johny Cash) ou au choix: « Mon âne, mon âne a bien mal à la tête… » Ah c’est beaucoup moins rock n’roll!

Le jour où ma fille a commencé à jouer avec ses livres de comptines, je me suis dit « cool, elle va découvrir pleins de chansons mignonnes! » Alors déjà, elles sont pas du tout mignonnes et puis surtout, ma fille a déjà ses propres goûts. Elle s’affirme! Et sur les 4 pages de son livre, elle surkiffe celle de l’Alouette et de Mon âne (au point de rester sur cette page en permanence)! J’en suis au point de lui sur-vendre les autres pages pour ne plus entendre ces p… de chansons. Je suis en mode « mais si!! Tu vas voir, tourne la page! Ah c’est sympa « il était une bergère »!! Non? » Ce à quoi ma fille répond en général… Rien (elle a que 11 mois donc niveau conversation c’est réduit) mais elle me claque la page à la figure et dandine des fesses sur cette maudite Alouette.

2. Autre point qui a inévitablement changé avec l’arrivée de la chair de ma chair: mes sujets de révoltes!

Avant je m’énervais contre les gens qui marchent lentement dans la rue. Tu sais, ceux qui prennent tout le trottoir et marchent à deux à l’heure en mode « que cette façade est jolie n’est-ce pas? » Alors que toi t’essaies par tous les moyens de leur faire des cadrages débords un coup à gauche, un coup à droite parce que t’as autre chose à foutre que regarder les façades.

Je m’énervais aussi beaucoup sur les femmes-enfants! Tu sais les femmes qui se la jouent petites filles alors qu’elles ont presque trente ans. Mais si, celles qui regardent que des Disney, ne boivent pas une goutte d’alcool « parce que ça fait tourner la tête » et te font passer pour un vrai bonhomme. Pire que ça, je me révoltais contre les mecs qui aiment ce genre de femme! Non mais sans déconner les gars, si vous êtes attirés par des filles qui ont une collection de peluches sur leur lit, vous font une crise pour aller voir la Reine de neige et sont choquées quand vous dîtes un gros mots ben c’est tout simplement que vous êtes en réalité attirés par les fillettes de 8 ans et ça c’est moche!!! Bref, je m’énervais pour plein de trucs certes, mais des trucs d’adultes.

Aujourd’hui ce qui m’énerve le plus, je t’en ai déjà parlé dans mon article « la mère parfaite est une connasse » c’est les comptines pour enfant!!! J’aurais pu tout simplement faire un petit « cf. point n°1 ».

Alors oui je sais que le but est d’apprendre du vocabulaire aux enfants, que le fond n’est pas si important et que c’est aussi l’idée que les enfants retiennent des airs faciles… Ouais OK mais bon, faites un effort quand même sérieux! Rien que dans les deux chansons préférées du livre de comptine de ma fille on a quand même un oiseau qui n’a rien demandé et qui va ramasser sa race (parce qu’il faut se l’avouer « Alouette » c’est ni plus ni moins une histoire de tortures et actes de barbarie sur un animal). Et l’autre chanson n’est pas mieux. C’est l’histoire d’un âne qui a mal à la tête. Du coup, que fait sa maîtresse, elle lui offre un bonnet (c’est bien connu. Quand t’as mal à la tête, oublie le doliprane, c’est dépassé, optes pour le bonnet) et des souliers… C’est du grand n’importe quoi et ça m’énerve!!! Et dis toi, je me retiens parce que je t’ai déjà fait un article sur la question mais sans déconner ça me révolte!

3. Désormais j’entends souvent une petite voix dans ma tête (la Anaïs d’avant sûrement qui est restée dans le coin) qui me dit « si on t’avait dit qu’un jour tu prononcerais ce genre de phrase… »

La plupart du temps, j’entends cette voix quand je surprends (enfin quand je la vois parce que à cet âge là, ils sont pas super subtils) ma fille en train de forcer pour faire caca et qu’au lieu de la laisser tranquille à ses affaires je m’enflamme en mode supportrice devant un match: « Allez ma puce!! Vas-y tu vas y arriver! Allez ma puce, allez ma puce, alleeeez!!! »

Tout ça suivi d’une danse de la victoire en mode « Elle a fait caca!! Ouais! Elle a fait caca!! » C’est pathétique de se réjouir des selles de quelqu’un n’est-ce pas? Sauf que quand il s’agit des selles de ton bébé tu ne répondras plus de rien. J’ai même entendu son père s’exclamait en changeant une de ses couches « Anaïs viens voir! Elle a fait un caca tout moulé, il est magnifique! » C’est beau n’est ce pas?

4. Autres point que j’avais pas anticipé et pourtant c’est un point crucial: les fringues. Quand on m’a annoncé que ce serait une fille, plusieurs choses (plutôt bizarres je te l’accorde) me sont venues à l’esprit:

-Ah ben c’est cool parce que si jamais mon bébé est roux, une fille rousse ça peut être canon! Pourquoi j’ai pensé à ça? Aucune idée, je m’étais préparée à l’idée que mon bébé soit roux (sans raison et ce n’est même pas le cas).

-Du coup, elle va être totale in love de son père et moi elle m’aimera pas. Et peut être qu’elle fera tout pour que je quitte la maison pour garder son père que pour elle et je me retrouverai seule!!!!

-Pourvu qu’elle tire de ma soeur et qu’elle soit petite!!!! Oui je sais « être grande c’est bien pour une fille! » sauf que j’en ai tellement souffert plus jeune que je le souhaite pas du tout à ma fille. Un petit mètre 65 c’est parfait et en plus elle pourra mettre des talons si elle en a envie!

Donc, tu vois, j’avais anticipé pas mal de trucs mais j’avais pas du tout pensé à un truc: quelqu’un dans ma maison aura plus de fringues que moi!! Je m’en suis rendue compte l’autre jour en faisant ma quatrième machine du week-end (oui parce que quand tu as un bébé tu as soudain l’impression que tu es devenue gérante d’un lavomatique) et que j’étendais ses dizaines de robes, ses 9 paires de collants, ses 6 pantalons et ses 25 tee-shirts!! Ouais quand tu as un bébé et que tu vas chez Zara ou H&M par exemple et ben tu t’achètes un petit truc pour toi et une dizaine de trucs pour lui! Ben oui c’est pas cher les habits de bébé alors tu craques! Et pour peu que tu ais la chance d’avoir des copines ou de la famille qui te prêtent les fringues de leurs propres bébés, ton rejeton se retrouve avec une garde robe de fou furieux et tu en deviens presque (carrément) jalouse!

4 bis. Toujours point mode. J’avais pas anticipé qu’une fois maman tu es marquée de ce que j’appelle « la tâche de l’amour ». Tu sais, la petite tache entre le sein et l’épaule? Tu la visualises? Celle de bave, de morve, de vomi ou le tout mélangé (les enfants sont dégoutants…) que te laisse ton amour de bébé quand il se blottit dans tes bras. J’avais pas prévu ce point salissant qu’entraîne l’arrivée d’un enfant mais aujourd’hui je maîtrise à merveille le porté « maman t’aime énormément mais tu vois bien qu’elle est en soie cette blouse et que maman part travailler dans 10 minutes et que si tu la touches de près ou de loin tu peux faire une croix sur tout le tralala autour de noël pendant les 15 prochaines années »!

Explication pratique: ce porté consiste à porter ton enfant du bout des bras en orientant sa tête sur le côté (on sait jamais si par hasard il aurait des difficultés à digérer son lait…).

5. Enfin, on m’avait parlé des coliques du nourrisson, de la fièvre, des dents, etc. Mais on ne m’avait pas parlé de la conjonctivite!!! Ah la conjonctivite!!! Je connaissais de nom mais vraiment vaguement. Je savais que ça avait un rapport avec les yeux mais rien de plus. Mais tout a changé aujourd’hui! Je pourrais limite t’écrire un article intitulé « j’ai testé pour toi: la conjonctivite ». Eh oui parce que cette saloperie est hyper contagieuse. Du coup bébé l’attrape. Il la refile à son père. Tu te moques de lui en l’appelant mon lapin (parce qu’il ressemble à un lapin souffrant de myxomatose). Et trois jours après le papa rigole bien quand il te surprend en train de lui piquer son collyre et te lance un petit « t’es belle comme une oeuvre d’art. Plus précisément comme un Picasso période déstructurée! »

Voilà donc les choses auxquelles je ne m’attendais pas en devenant maman. Et toi? T’as fait d’autres découvertes?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Toutes les surprises que te réserve l’arrivée d’un enfant…

  1. ah oui la « tâche de l’amour »… quand tu comptes et recomptes les minutes du rush matinal pour voir s’il est plus judicieux de t’habiller avant le bib (au risque de devoir te changer en catastrophe) , ou après (au risque de partir bosser en pyjama puisqu’il est déjà l’heure)… On devrait réinventer les blouses de nos grands-mères pour ce genre de situation!
    Et j’ai découvert ton blog par l’article sur radiodoudou après avoir épuisé la playlist des fatals picards, donc je sur-valide toutes tes remarques sur le sujet!
    Toi qui écrit joliment tu ne voudrais pas nous proposer quelques comptines de ta plume? 😉

    1. Mais oui, les blouses de nos grands mères!! Ce serait la solution!! Merci pour tes compliments sur mon écriture! ça me touche vraiment!! Pour les comptines, c’est le papa qui lui en invente mais c’est pas joli, joli (à base d’escargot un peu trop courageux qui traverse l’autoroute et meurt tragiquement écrasé par un 33 tonnes et autres atrocités…) mais c’est une idée… Merci encore pour ton commentaire! À bientôt. Anaïs

      1. Ca doit être une source d’inspirationrépandue chez les papas, pas mieux ici…Ca commence gentiment avec un petit lapin dans les bois…mais ensuite on a droit au déroulé de toute la chaîne alimentaire! Heureusement je me dis qu’à 2mois et demi il ne comprend pas encore tout (en tout cas il ne répètera pas l’histoire à sa nounou ou sa maitresse 😉 )

        1. Eh oui, là où ça va devenir compliqué c’est lorsqu’on sera convoquées par la maitresse… Rassurée de voir que mon homme n’est pas le seul tordu! 🙂

  2. Mouahahah mais que tu en as de la chance !!! Moi j’ai connu les nuits de m*rde (et encore aujourd’hui, bien que ouistiti ait 2 ans !!), les galères des dents (merci les nuits hachées menues et les hurlements de douleurs! encore que j’ai de la chance, parce qu’avec la 1ere prémolaire, il s’est sevré tout seul de sa tétine, et depuis il ne l’a jamais réclamé!! Youhouh!), et les pleurs de barbares (mon fils a une voix de fou qui porte à des kilomètres!!!). Euh sinon moi j’adore les disney hein, je bois pas beaucoup d’alcool, mais je dis une sacré ribambelle de gros mots. Pour ma part mon fils a changé complètement mon caractère (à cause des nuits sans doute), je suis moins patiente et plus impulsive ! Tout le contraire de ce que devrait être une maman avec son enfant !! Ahah!

Laisser un commentaire